Skip to main content
New Brunswick Coalition of Persons with Disabilities

Special Olympics participants deserved more from Higgs government

Special Olympics participants deserved more from Higgs government
Decorative. Logo of Special Olympics NB.

Traduction:

Vendredi, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a finalement « souhaité à l’équipe NB l’expérience de sa vie », pas de “bonne chance” ni “Nous somme fiers de vous!” aux participants des Jeux d’hiver d’Olympiques spéciaux Canada à Calgary. Le gouvernement n’a pas non plus célébré les médailles remportées jusqu’à présent. J’ai finalement utilisé le terme, car c’était l’avant-dernier jour des jeux. Lorsque les athlètes « valides » du Nouveau-Brunswick se rendent aux Jeux du Canada, aux Jeux panaméricains et aux Jeux olympiques, ce gouvernement fait un grand adieu à l’Assemblée législative, nomme des porte-drapeaux et envoie même plusieurs députés s’asseoir dans les gradins et encouragez-les. Même si le gouvernement conservateur du Nouveau-Brunswick s’est montré ouvertement capacitaire, il s’agit là de l’exemple le plus flagrant de capacitisme systémique à ce jour. Qu’ont fait ces athlètes au gouvernement, à part représenter très bien leur province aux Jeux olympiques spéciaux du Canada, remportant plusieurs médailles ? Les politiques gouvernementales nous obligent à vivre dans une pauvreté imposée par la loi, nous refusent l’accès à des transports en commun accessibles, nous obligent à vivre dans la misère, nous refusent le droit de nous marier et bien plus encore. Que vous croyiez ou non aux politiques conservatrices, cette position du premier ministre Blaine Higgs devrait susciter la colère de tous au Nouveau-Brunswick. Ce sont de jeunes athlètes qui ont été systématiquement rejetés par ce gouvernement et qui leur ont dit qu’ils ne sont pas aussi dignes ou aussi importants que les autres athlètes du Nouveau-Brunswick. Honte à ce gouvernement ! Selon les dernières données de Statistique Canada, plus du tiers de la population du Nouveau-Brunswick âgée de 15 ans et plus, soit 35,3 pour cent, a un ou plusieurs handicaps. Nous n’oublierons pas le capacitisme systémique démontré par le gouvernement Higgs. Shelley Petit est présidente de la Coalition des personnes handicapées du Nouveau-Brunswick.

Share Tools
Facebook
Twitter
Email
Print
Skip to content