Skip to main content
New Brunswick Coalition of Persons with Disabilities

Disability Pride Month – Be Proud On Purpose / Le mois de la fièrté des personnes handicapées – soyez pleinement vous-même!

Disability Pride Month – Be Proud On Purpose / Le mois de la fièrté des personnes handicapées – soyez pleinement vous-même!

Text: Murielle Pitre

By now, some of our members have seen that there will be a Disability Pride Flag raising in the city of Dieppe on July 2nd, to help kick off and celebrate Disability Pride Month! NBCPD is very excited about this! Earlier, in May for Disability Awareness Week, there was a flag raising in the New Brunswick capital, where our Chair Shelley Petit was present at Fredericton’s City Hall for the occasion. Flags have started to go up to celebrate disability in New Brunswick. Yes, you read that right. To celebrate disability. Not to pity us. To celebrate us, and all that we are, our unique perspectives, our abilities to “think outside the box”, our resourcefulness and yes, our challenges as well. That is what it means to celebrate disability. Does it mean that we are GLAD we have a disability? That we would not welcome not having one? No. Of course it doesn’t. But it means that we are here and we are not going to sit and wait for “a cure”. We are going to be who we are, without shame, without silence, and on purpose. This also means that we are not shy to ask for – no… demand – what should be rightfully ours and that is the opportunity to live a full life just as we are. We are asking people – and yes that includes the government as well – to meet us where we are. This means physical infrastructures, this means good jobs for those of us who can work but with accommodations, for those of us who can NOT work, this means reasonable funding from the governments to allow us to live and not simply exist. That is what disability pride is. Do NOT mistake it for a request for pity – it is the furthest thing from that.

Disability Pride and advocacy does not happen by accident. It happens deliberately and it happens with a purpose. Are flags going up because cities have suddenly come to their senses and decided all by themselves to fly our flag? Sadly, no, of course not. Of course NBCPD is behind this. It is not happening accidently. It is happening purposely and it requires a lot of work from volunteers.

During the week of June 10th, correspondence was sent to the cities of Bathurst, Saint John, Caraquet, Beresford / Belle-Baie, Cambpellton, Dieppe, Miramichi, Woodstock, Moncton, Riverview, Fredericton, St Andrews and Sussex. Next year, we will contact even more cities and villages. We have so far gotten responses from two areas; Dieppe (where I personally filled out the flag raising request, additionally to sending out the promo package – as this is my area) and Belle-Baie. We are now moving towards step 2 of this project: Requesting the help of members in each of these areas to follow up with the cities. Perhaps we won’t get a flag raising in each area this year. But we will have made ourselves heard and next year, they will know about this and get to prepare for it.

We are asking for some of our members to get involve and spread Disability Pride. Be part of this movement in New Brunswick!

Please feel free to print this information and share, share, share!

Le mois de la fièrté des personnes handicapées – soyez pleinement vous-même!

Certains de nos membres ont déjà entendu qui y aura une levée du drapeau de la fierté des personnes handicapées dans la ville de Dieppe le 2 juillet, pour aider à lancer et à célébrer le mois de la fierté des personnes handicapées ! La CPHNB est très enthousiaste à ce sujet ! Plus tôt, en mai, à l’occasion de la Semaine de sensibilisation aux personnes handicapées, un drapeau a été levé dans la capitale du Nouveau-Brunswick, où notre présidente Shelley Petit était présente à l’hôtel de ville de Fredericton pour l’occasion. Les drapeaux ont commencé à être hissés pour célébrer le handicap au Nouveau-Brunswick. Oui, vous avez bien lu. Pour célébrer le handicap. Pas pour avoir pitité de nous ! Pour nous célébrer, et tout ce que nous sommes, nos perspectives uniques, nos capacités à « sortir des sentiers battus », notre ingéniosité et, bien sûr, nos défis également. C’est ce que signifie célébrer le handicap. Cela signifie-t-il que nous sommes HEUREUX d’avoir un handicap ? Que nous n’apprécierions pas de ne pas en avoir ? Non, bien sûr que non. Mais cela signifie que nous sommes là et que nous n’allons pas rester assis à attendre « un remède ». Nous allons être qui nous sommes, sans honte, sans silence et fièrement nous. Cela signifie également que nous n’hésitons pas à demander – non… à exiger – ce qui devrait nous revenir de droit, c’est-à-dire la possibilité de vivre pleinement comme nous le sommes. Nous demandons aux gens – et oui, cela inclut également le gouvernement – ​​de nous rencontrer là où nous sommes. Cela signifie des infrastructures physiques, cela signifie de bons emplois pour ceux d’entre nous qui peuvent travailler mais avec certains ajustements, pour ceux d’entre nous qui ne peuvent PAS travailler, cela signifie un financement raisonnable de la part des gouvernements pour nous permettre de vivre et pas simplement d’exister. C’est ça la fierté du handicap. Ne le confondez PAS avec une demande de pitié – c’est la chose la plus éloignée de cela.

La fierté et la défense des personnes handicapées ne se produisent pas par hasard. Cela se produit délibérément et dans un but précis. Les drapeaux sont-ils hissés parce que les villes ont soudainement repris conscience et décidé d’elles-mêmes de faire flotter notre drapeau ? Malheureusement non, bien sûr que non. Bien sûr, la CPHNB est derrière tout cela. Cela n’arrive pas par hasard. Cela se fait de façon délibérée et cela demande beaucoup de travail de la part des bénévoles.

Au cours de la semaine du 10 juin, une correspondance a été envoyée aux villes de Bathurst, Saint John, Caraquet, Beresford/Belle-Baie, Cambpellton, Dieppe, Miramichi, Woodstock, Moncton, Riverview, Fredericton, St Andrews et Sussex. L’année prochaine, nous contacterons encore plus de villes et de villages. Nous avons jusqu’à présent obtenu des réponses de deux villes : Dieppe (où j’ai personnellement rempli la demande de levée du drapeau, en plus d’envoyer le dossier promotionnel – car c’est ma région) et Belle-Baie. Nous nous dirigeons maintenant vers l’étape 2 de ce projet : Demander l’aide des membres de chacun de ces domaines pour faire le suivi auprès des villes. Peut-être que nous n’aurons pas de drapeau levé dans chaque région cette année. Mais nous nous serons fait entendre et l’année prochaine, ils le sauront et pourront s’y préparer.
Nous demandons à nos membres de s’impliquer. Faites partie de ce mouvement au Nouveau-Brunswick!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share Tools
Facebook
Twitter
Email
Print
Skip to content